Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le cinquième soleil ... c'est pour quand ? des chansons engagées pour la lutte ...
  • Le cinquième soleil ... c'est pour quand ? des chansons engagées pour la lutte ...
  • : L'alternance en 2012 : ratée pour le moment !! Et si une vraie alternance pouvait encore se construire sur les bases d'un nouveau monde? on peut rêver et lutter un peu pour ça, non? Des chansons engagées d'hier et d'aujourd'hui, des billets d'humeur peut être, des liens à consulter ... Ici pas de blabla mais du son! N'hésitez pas à me laisser vos propositions de titres et d'artistes!
  • Contact

Des chansons engagées ...

 

Des chansons engagées !

Un petit voyage dans l'univers des chansons dites engagées, des chansons d'hier et d'aujourd'hui, de tous les styles.

Des témoignages, des cris du coeur, des messages ...

Je ne suis pas forcément d'accord avec tout les textes évoqués ici mais il existe des milliers de blogs pour débattre sur des idées, j'espère juste qu'un jour quelqu'un passera ici et découvrira un auteur, un texte, et que sa vision des choses en sera un peu changée! Parce que les chansons sans être un art changent parfois une vie, font couler une larme, ou provoquent une émotion... et nous accompagnent lors de nos luttes ! 


Pour en savoir un peu plus sur l'esprit de ce blog, je vous invite à écouter ces deux textes de Keny Arkana (le cinquième soleil : et si tout était encore possible pour 2012 ... Keny Arkana, cinquième soleil  et la rage : Keny Arkana : La rage )

Bonnes luttes à vous et bon voyage dans ce blog!


Vous pouvez me retrouver sous facebook au profil suivant :


link

Recherche

16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 09:26

Un nouvel extrait de l'album "Ecoute s'il pleut" de Melissmell (2011).

 

"Les enfants de la crise" ... nous en sommes tous... ! Enfin presque ! Nous sommes les 99% comme le crient les indignés en ce moment dans les rues du monde entier. Le 1% restant a profité du travail et de la souffrance de tous les autres pour s'enrichir encore et encore...

 

La crise, conjoncturelle ou annonciatrice de la fin d'un système à bout de souffle ? C'est ce qui sépare les deux gauches, la gauche qui accompagne le système et corrige parfois certains de ses dégâts (quand elle ne participe pas à ses excès en signant des partenariats publics privés par exemple...) et la gauche qui veut la rupture avec le système capitaliste et financier. J'ai fait depuis plusieurs années déjà le diagnostic que nous étions dans la deuxième hypothèse : nous ne pouvons plus laisser aux financiers le pouvoir de diriger le monde et de saccager la planète Terre !

 

Les enfants de la crise seront les constructeurs d'un monde nouveau ! Vive la révolution citoyenne !

 

L'espasce musical de Melissmell : link

 

L'album "Ecoute s'il pleut" en écoute libre sous deezer : link

 

Mon précédent article sur ce blog ("Aux armes") : link

 

Paroles de "Les enfants de la crise" :

 

A l’horizon l’humeur est grise
Et le ciel est toujours bouché
Je suis une enfant de la crise
J ai fait mes armes à ses côtés
J ai tout connu les grands sommets
la possession, la décadence
J ai pris le temps de rêvasser, je crois
je crois j’ai perdu la cadence
Quand les murs se sont effondrés
Nous avons cru pour un instant
Enfin, enfin maître du monde
L humilité de l’Occident
Les glorieuses n’avaient laissé
Que de la poussière et des cendres
On nous apprenait à monter
Pas à descendre, pas à descendre

refrain:
Toi là bas ne sens tu pas dans l’air
J’entends monter les voix le monde est à refaire
Loin là-bas peut être si loin derrière
Ne te retourne pas le monde est à refaire

Oh nous les enfants de la crise
Avons le cœur un peu serré
On ne console pas l’enfant pourri gâté
J ai tout connu les grands sommets
La possession, la décadence
Mais ça ne l’a jamais comblé
Au fond de moi ce vide immense

 

 

Le vidéo clip officiel :

 

 

Repost 0
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 09:18

"Consommer" ... le moteur du système capitaliste !

 

Consommez brave gens ... et enrichissez nous pensent ceux qui confisquent tout aux dépens de presque tous ...

 

« Il y a assez de ressources sur cette planète pour répondre aux besoins de tous, mais pas assez pour satisfaire le désir de possession de chacun. »  disait Gandh, n'oublions pas ... 

 

Gavroche nous livre ici un extrait de son premier album "Dans la rue" (2004).

 

Gavroche milite pour tous ceux qui vivent dans la rue, pour les sans papiers, contre les discriminations en tout genre ...

 

Son site officiel : link 

 

Son nouvel album "Des petits bouts de bonheur" est sorti en 2011.

 

 

Repost 0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 09:38

Un extrait du premier album de Cyril Mokaiesh (Mokaiesh - 2008) : Va savoir.

 

"Va savoir l'enjeu
Va savoir l'ampleur
Est-ce qu'on fou le feu
Ou est ce qu'on attend l'heure ?"

 

 

L'heure n'est pas encore venue on dirait ... et pourtant !

 

Son espace musical : link

 

Son site officiel (son nouvel album "Du rouge et des passions"  devrait sortir le 25/04/11) : link  , vous y retrouverez en particulier "Communiste" extrait de ce futur album, titre déjà présent sur ce blog : Communiste - Cyril Mokaiesh - Paroles et vidéo clip officiel .

 

 

Paroles :

 

 

Va savoir ce qu'on veut
La parole sinon rien
Tapis rouge et drapeaux
Ou se taire à jamais
De peur d'y laisser sa peau.

Va savoir ce qu'on a
Une vie pour recracher
Nos corps invertébrés
Nos bouches acidulées
Boulimiques de pouvoir.

Refrain
Va savoir l'enjeu
Va savoir l'ampleur
Est-ce qu'on fou le feu
Ou est ce qu'on attend l'heure ?

Va savoir ce qu'on est
Des bouteilles à la mer
Des fleurs et des couteaux
Du bétail au sang chaud
Qui s'agite et s'agite et n'y changera rien

Va savoir ce qu'on rêve
Des trophées, des statues
Des icônes, des légions
Une place au Panthéon
Pour être beau jusque sous terre ?

Refrain

Va savoir ce qu'il reste
Honneur et puis allure
Corruption et censure
Que des pièces rapportées
De mariages arrangés dont plus personne n'est dû .

Va savoir enfin quand
Nous pourrons jubiler
Et enfin briller des yeux
Et sourire à pleines dents
D'avoir levé le camps
D'avoir tout simplement rien laissé derrière nous.

 

 

Vidéo clip officiel :

 

 

 

Repost 0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 10:01

Cyril Mokaiesh fait partie de cette nouvelle scène de la chanson française qui n'a plus peur de dire des choses ... La conséquence sans doute des difficultés actuelles de notre société. C'était aussi un des buts de ce blog car je sentais bien cette nécessité de crier par la chanson des souffrances, un mal-être et des espoirs aussi !

 

"Communiste" est un extrait d'un album 4 titres "Du rouge et des passions" (2011). Sans doute de quoi nous faire patienter avant un album complet que nous attendrons avec impatience.

 

Vous pouvez le retrouver sur son site officiel (et télécharger gratuitement ce premier extrait) : link

 

Paroles :

 

Ça les perdra

De  mondialiser l’injustice

D’s’en asperger de bénéfices

Ça les perdra

De cocooner  le patronat

De « bouclieriser »  l’élite

Qui  t’embauche pas

Mais qui profite

De ses villas la la

A Ibiza c’est fantastique

Un bain de minuit dans le capital

Pendant qu’ t ‘as mal aux Assedics

Et moi…

 

J’suis communiste

A c’qui paraît

Rien d’héroïque

Oui mais

J’suis communiste

Quoi ça… Quoi ça…

Ça fait pas chic

Oula …

 

Ça les perdra

De vampiriser la révolte

De ratiboiser la culture

Pour t’ ramollir  toi qui taffe dur

Et te trainer ner ner

A l’usine de Cholet

Sur des machines à licencier

Mais moi…

 

J’suis communiste

A c’qui paraît

Rien d’héroïque

Oui mais

J’suis communiste

Quoi ça… Quoi ça…

Ça fait pas chic

Oula …

Li la la li la

 

Ça les perdra  comme on se perd

Ça les perdra de nous distraire

A vouloir tout repeindre en vert

A part l Afrique

Pour ça la crise, c’est bien pratique...

 

J’suis communiste

A c’qui paraît

Rien d’héroïque

Oui mais

J’suis communiste

Et puis quoi,  et puis quoi

J’suis « dalai lamiste » 

A peu près

« A bout d’ neriste »

Tu te doutais

J’suis « jeune  branleuriste »

Ok

« Fils  d’avocatiste »

 Libanais

J’suis « cheguevariste »

S’te plait

« Nymphomaniste »

Vers juin juillet

J’suis  « méfie-toitiste »

Sans arrêt

« Absurditiste »

« Suicidairiste »

Tu le croirais ?

 

Cyril Mokaiesh

 

Vidéo clip officiel :

 

 

Repost 0
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 19:37

 

 

 

Melissmell a sorti un très bel album le 17/01/2011 "Ecoute s'il pleut". Une de ces découvertes qui me ravissent (merci à la chronique de Didier Varrod à 7h24 le matin sur France Inter). On pourra reconnaître des influeunces de Saez, Ferré, Cantat, Janis Joplin ... mais c'est tout simplement une très forte personnalité, à ne pas manquer !

 

Un premier extrait de cet album avec une adaptation de notre marseillaise "Aux armes". Une réécriture sans concession et un très beau clip !

 

Son espace musical : link

 

Le clip officiel :

 

 


Le son (l'album est en écoute libre et intégrale) : 

Les paroles :

C’est la lutte finale

Un combat d’initiés

Sont les perdants qui gagnent

Nos dames émancipées

Les médias sous le roi

Mon peuple articulé

D’un pantin au long bras

Faut pas venir pleurer

 

Allons enfants de la patrie
Le jour de gloire est terminé
Entre nous deux, la tyrannie
Sous l'étendard, sang est levé

Entendez vous dans nos campagnes,
Mugir nos pauvres, de faim de froid?
Qu'ils viennent jusque dans vos bras,
Pleurer dans nos villes nos sarcasmes

Aux armes aux armes
Et cætera

Que veut cette horde de militaires
De traîtres et de rois conjurés?
Quand ils nous traînent, quand ils nous traitent
De cons, de braves, de pauvres français!

Quoi? Ces cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers?
Quoi? Nos flics, soldats, mercenaires,
Alors qu'on est tous étrangers !

Aux armes aux armes
Et cætera

L'État comprime et la loi triche
L'impôt se rit des malheureux
Nul devoir ne s'impose aux riches
Le droit du pauvre est un mot creux

Des preuves qui s’ramassent à la pelle
L'égalité n'existe pas
Pas de droits sans devoirs, dit elles
Égaux à la naissance parfois...

Liberté lie bêtes et chérit
Ceux qu'on la tune n'ont que l'odeur
Amour sacré de la patrie
Et la fraternité se meurt

Et la fraternité se meurt

Aux armes aux armes
Et cætera

C'est la lutte finale
Un combat d'initiés
Sont les perdants qui gagnent
Nos dames émancipées
Les médias sous le roi
Mon peuple articulé
D'un pantin au long bras
Faut pas venir pleurer...

Aux armes aux armes
Et cætera
Faites entrer l'accusé!

Repost 0
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 17:21

Un appel à grève Mardi 23 Mars. L'occasion de se demander si un jour la rue dira ... non!

A tout moment la rue, un extrait de l'album "A tout moment" d'Eiffel (2009)



« A chacun de nos souffles
Au moindre murmure des bas fonds
C'est dans l'air comme un chant qui s'étrangle
Que d'un pavé de fortune
Contre le tintamarre du pognon
A tout moment la rue peut aussi dire non

C'est un pincement de lèvres
Et la peur qui perle d'un front
La faune et la flore à cran en haillons
Et l'éclat de nos palpitants
Dans l'ombre du marteau pilon
A tout moment la rue peut aussi dire non


Non comme un oui
Aux arbres chevelus
A tout ce qui nous lie
Quand la nuit remue
Aux astres et aux Déesses
Qui peuplent nos rêves
Et quand le peuple rêve
A tout moment la rue peut aussi dire...

Et si quelques points noirs
En cols blancs poivrent nos cieux
D'ondes occultes en tubes longs et creux
A bien compter le monde
Est 10 fois plus nombreux
Que ces trois cent familles qui sur la rue ont pignon
A tout moment elle peut aussi dire non

Comme un oui
Aux arbres chevelus
A tout ce qui nous lie
Quand la nuit remue
Aux astres et aux Déesses
Qui peuplent nos rêves
Et quand le peuple rêve il aime
Disposer de lui même


Non comme un oui
Aux arbres chevelus
A toutes ces nuits qui nous lient
Et même si elles ont trop bu
C'est aux astres et aux Déesses
Qui peuplent nos rêves
Et quand le peuple crève
A tout moment la rue peut aussi dire...

A chacun de nos souffles
Au moindre murmure des bas fonds
C'est dans l'air comme un chant qui s'étrangle
Que d'un pavé de fortune
Contre le tintamarre du pognon

A tout moment elle peut aussi dire non »
Repost 0

Catégories