Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le cinquième soleil ... c'est pour quand ? des chansons engagées pour la lutte ...
  • Le cinquième soleil ... c'est pour quand ? des chansons engagées pour la lutte ...
  • : L'alternance en 2012 : ratée pour le moment !! Et si une vraie alternance pouvait encore se construire sur les bases d'un nouveau monde? on peut rêver et lutter un peu pour ça, non? Des chansons engagées d'hier et d'aujourd'hui, des billets d'humeur peut être, des liens à consulter ... Ici pas de blabla mais du son! N'hésitez pas à me laisser vos propositions de titres et d'artistes!
  • Contact

Des chansons engagées ...

 

Des chansons engagées !

Un petit voyage dans l'univers des chansons dites engagées, des chansons d'hier et d'aujourd'hui, de tous les styles.

Des témoignages, des cris du coeur, des messages ...

Je ne suis pas forcément d'accord avec tout les textes évoqués ici mais il existe des milliers de blogs pour débattre sur des idées, j'espère juste qu'un jour quelqu'un passera ici et découvrira un auteur, un texte, et que sa vision des choses en sera un peu changée! Parce que les chansons sans être un art changent parfois une vie, font couler une larme, ou provoquent une émotion... et nous accompagnent lors de nos luttes ! 


Pour en savoir un peu plus sur l'esprit de ce blog, je vous invite à écouter ces deux textes de Keny Arkana (le cinquième soleil : et si tout était encore possible pour 2012 ... Keny Arkana, cinquième soleil  et la rage : Keny Arkana : La rage )

Bonnes luttes à vous et bon voyage dans ce blog!


Vous pouvez me retrouver sous facebook au profil suivant :


link

Recherche

7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 15:27

Après quelques mois de pause, il est temps de faire revivre un peu ce blog !

 

Et qui pouvait me redonner envie de republier ici? Celle qui a inspiré le titre de ce blog ... Keny Arkana !

 

Un nouveau titre "Gens pressés" qui annonce un futur album (novembre 2012).

 

Toujours excellente la petite Keny ... Je l'adore !

 

Dans ce titre certains y verront une adaptation du mythe de la caverne, d'autres des influences de Orwell ou de "Matrix" ... C'est dans tous les cas encore une fois dans les textes de Keny Arkana la dénonciation du "Système" actuel. On peut ne pas être d'accord avec ses propositions, mais comment ne pas partager son diagnostic?

 

 

 

Paroles :

Hello, hello planète terre, planète en détresse
petit homme surmené au milieu d'SOS
petit homme n'entend plus même son propre mal-être
il court pour oublier qu'il s'est oublié dans le paraître ...

Hello, hello gens pressés, les nerfs à l'envers
qui prônent un royaume qui ressemble à l'enfer
prêts à mourir pour défendre la cage

qui a tué nos âmes et tout ce qu'elles renferment
couleurs d'usines, ou barreaux en fer
horizon de barrières, là où d’autres murs nous encerclent
sombre mise en scène, dire qu'ils pensèrent
effacer l'ensemble de la sagesse ancienne
aujourd'hui sans repère, civilisation de vices et de gangsters
vent d'indignation venu de la planète entière
fils de l'aberration que les siècles étranglèrent
brise tes chaînes !
soit le gardien de ton frère
incarne dignement ce que le ciel t'a offert
en plein chamboulement, électrique atmosphère
Babylone s'écroule quand on agit par nous-mêmes
alors brise tes chaînes !

refrain :
Hello, hello gens pressés, la tête dans l'assiette !
une vie entière à regarder par la fenêtre
à rêver en silence d'une autre vie, d'un autre soi
alors l'oubli de soi fera l'affaire
mais dans l'esprit tout les soirs sera de la fête
l'angoisse et les cris étouffés par le paraître
des nœuds dans la tête, les poignets liés héritiers du mal-être
brise tes chaînes !

Ecoute le souffle de l'âme, les foules n'ont pas raison
troupeaux et fous de drames ne se posent pas de questions
ici y’a tout de grave
champs de plaies, de lésions, sur le macadam
les cœurs se fanent car l'atmosphère est sous pression

Hello, hello gens pressés sans inhibition
qui marchent dans la nuit dans l'oubli de qui ils sont
la loi du bifton a tué l'enfant, l'a dupé pour aduler la grande division
les gens se détestent, malédiction
les gens se dépêchent sans savoir où ils vont
angoisse et stress, poisse, détresse
l'esprit carré comme une télévision
humains qu'on délaisse, pays riche et ses champs d'sdf
légitime on se bat on se lève
véridique chez jeunesse y’a plus une once de rêve, tous trahis on se crève
en secret on s'aime, on se haït on saigne
si on faillit on serre, on crève si on cède
rien n'est facile, on sait, la vie vouée à triompher
alors brise tes chaînes !

refrain

Hello, hello gens pressés, délaissés de l'histoire
qui s'interdit de croire en sa propre victoire
tête baissée pour ne plus voir le futur,

pour ne plus voir l'usure dans son propre miroir,
dérisoire rêve de vitrine, victime
tuerait pour la gloire, attiré par ce qui brille
ne pensant qu'à avoir, prétendant tout savoir
désabusé à force de croire tout ce qu'ils disent
sur le banc des accusés : insoumission
qu'on veut morte ou derrière des barreaux de prison
digne héritière étriquée aux éclats de vérité
mutilée par bien trop d'oppressions, arbitraire horizon
chacun ses schémas, son vécu, ses raisons
inertie totale, infectées les plaies le sont
sclérosées par des milliers de questions et les angoisses qu'elles t'amènent
vas-y sauve toi de toi-même !

refrain

Repost 0
Published by francisco65 - dans Keny Arkana
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 16:38

Le nouvel album de Keny Arkana "L'esquisse 2" sortira le 23 Mai.

 

Un premier titre en extrait "V pour Vérités" !

 

Toujours les mêmes convictions pour Keny Arkana, militante de la révolution d'en bas, avec une certaine dose d'anti institutions! Et toujours la même force de persuasion !

 

En attendant le nouvel album pour pouvez aller reécouter "L'esquisse" qui était sorti en 2005 : link

 

Son site officiel : link

 

Le nouveau clip "V pour Vérités" :

 

 

 

 

Repost 0
Published by francisco65 - dans Keny Arkana
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 10:22

A la veille de la sortie du nouvel album de Keny Arkana, petit retour sur l'album "Désobeissance" (2008) avec le titre "Ordre mondial".

 

Titre qui résume bien le constat fait par Keny Arkana : le monde dominé par les multinationales, les "confréries" diverses, les médias, le mythe de la croissance, la destruction de notre monde au profit dequelques uns ... On peut ne pas être d'accord avec ses propositions, mais le constat est là, cruel, mais réaliste.

 

Paroles :

 

Je suis là, partout, j'ai resserré les murs
J'ai imposé ma surveillance, caméra partout dans les rues
J'ai approfondi les frontières, un rempart pour le Tiers Monde
Un champs de tir pour les sans faf, histoire que les affaires montent
Je ne défends pas l'être humain, je défends les capitaux
J'instaure les règles du commerce en faveur des occidentaux
Je suis l'art de piller, en faisant croire qu'on ne vole rien
Au service de la croissance, tes droits de l'Homme, j'en rigole bien !
Je me cache derrière des idéologies pour que l'opinion soit d'accord
J'ai imposé la biométrie sur vos passeports
J'ai fabriqué la peur, pour que tout le monde soit sur écoute
Car moi je veux tout répertorier, moi je veux des chiffres et des codes-barres
Je contrôle vos esprits par le biais des médias, vous êtes à ma merci
Les pieds embourbés dans l'inertie
Car vous vous croyez libres, mais formatés depuis l'école
Pour vous apprendre la hiérarchie, à toujours obéir aux ordres.


Je suis l'ordre mondial
L'ordre créé par les puissants,
Confréries, chefs de multinationales
Politiques économiques, je suis la conjoncture
Imposée à la planète, j'ai instauré ma dictature.


J'ai anéanti le pouvoir national, j'impose ma loi dans les pays
C'est le jeu de l'illusion que vous appelez "démocratie"
Car l'ordre vient de moi, certainement pas d'un peuple
Je vous façonne à mes choix dès que vous tombez dans la peur
je suis le produit des tyrans, la structure qui détruit
Au nom des valeurs marchandes, implantées jusqu'à vos esprits
Je pompe le sang du Tiers Monde, j'chope leur politique
Leur ordonne de nous vendre tous leurs services publics
Un peuple qui se lève ? Moi je lui couperai ses vivres
Pour mieux alimenter sa haine et l'emmener en guerre civile
Car y'a pas meilleur profit que le bizness de la mort
Destruction, reconstruction, investissement, marché des armes,
Pro-guerre, prospère je fais monter la sauce
Vous monte les uns contre les autres, pour mieux alimenter ma force
Car mon règne prend son ampleur dans toutes vos divisions
Libéralement capitaliste, au service de vos illusions.


Je suis l'ordre mondial
L'ordre créé par les puissants,
Confréries, chefs de multinationales
Politiques économiques, je suis la conjoncture
Imposée à la planète, j'ai instauré ma dictature.


Tout est profit, tout est marchandise telle est ma devise
J'ai inventé les classes pour que vous vous trompiez d'ennemi
Je vous ai donné des outils pour lutter contre moi
Des syndicats, quelques partis mais toujours cadrés par mes lois
Oui je détruis la Nature car ce qui m'importe, c'est la croissance
Votre planète, elle est devenue mon esclave
Je la nourris de déchets, la pollue jusqu'à la racine
Pendant que je me rassasie de nouvelles mesures assassines
J'empoisonne vos corps d'aliments trafiqués
Génétiquement modifiés car le mal çà fait du chiffre
J'ai déréglé le climat, déshumanisé les Hommes
Dénaturé le vital, flingué l'espoir en plein essor
J'ai réussi à vous faire croire que la Vie se résumait à consommer, consommer
Consommer pour mieux construire mon empire
Je suis capable du pire, pour vous faire croire en ce qu'il faut,
Si je contrôle vos esprits, c'est grâce à la culture du profit.


Je suis l'ordre mondial
L'ordre créé par les puissants,
Confréries, chefs de multinationales
Politiques économiques, je suis la conjoncture
Imposée à la planète, j'ai instauré ma dictature.

 

 

Vidéo (avec paroles intégrées) :

 

 

Repost 0
Published by francisco65 - dans Keny Arkana
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 23:35

Jour de grève aujourd'hui ... deux millions de personnes dans la rue, mais à quoi bon? Si ce n'est pour éviter le pire...

Je n'ai pas vu la colère dans la manif où j'étais, plutôt de la résignation, pourtant nos arguments sont recevables, plus que recevables. Si ce n'est pour éviter le pire...

 

Mais que peut-on faire d'autre? La désobeissance civile? Il va falloir y penser très sérieusement!

 

Réveillez vous! Réveillons nous!

 

 

Repost 0
Published by francisco65 - dans Keny Arkana
commenter cet article
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 15:59

Un nouvel extrait de l'album "Désobéissance". Un appel à la responsabilité individuelle dans nos luttes, et à notre capacité à rester en éveil devant les pertes de liberté qui nous menacent.

 

 

 

 

" Ca pue l’injustice, et la tempête est programmée,
Tout va de plus en plus vite, oui la guerre est proclamée,
Une guerre glaciale de moins en moins discrète,
Qui s’attaque aux plus pauvres, et à ceux qui refusent d’intégrer la disquette,
On divise la populace, instaure l’Etat policier,
Sors des rangs tu mangeras la matraque de l’officier !
Nouvel Ordre OFFICIEUX, terrorisme OFFICIEL !
"Des gains multiples" pour instaurer la surveillance et la peur,
Eteins ta télé, et leurs émissions d’arriérés,
Eteins ta télé, avant d’finir complètement aliéné !
Propagande de peur pour une soumission official,
Métro boulot dodo, biométrie et fichage !
Hé ! Les rebelles croupissent en taule,
Campagne de disparition marketing pour qu’on accepte les puces dans l’corps !
Faut qu’on s’réveille car demain sera pire encore,
Les murs s’resserrent y’a de moins en moins d’espace Hé oh !!!!

[Refrain]
Réveillez vous, ils nous ont déclaré la guerre,
Réveillez vous, peuple du monde et enfant de la terre,
Réveillez vous avant le point de non-retour,
On aura besoin de tout le monde tout le monde tout le monde !!
Réveillez vous, car demain sera pire encore,
Réveillez-vous avant qu’ils nous mettent des puces dans l’corps !
Réveillez vous c’est toutes nos vies qui sont en jeu,
Réveillez vous, RE-VEIL-LEZ VOUS !

Ca pue l’injustice, et la tempête est pour bientôt,
Peuple aliéné, politiques qui nous mènent en bateau,
Terrorisme d’état bien concis,
Peuple exploité voué à consommer c’qu’ils construisent,
Prisons à ciel ouvert dans le crime et la norme,
Quand les frontières deviennent les barricades de la mort !
Méfie toi des miradors, des gardiens du désastre,
Méfie toi, car les arrestations deviennent des rafles,
Ils condamnent l’exclu, en propageant l’exclusion,
Exploitent les plus pauvres avant la case Expulsion !
Font la chasse à l’enfant, des CRS dans les écoles,
Wesh les voiles les dérangent mais pas les flics dans les écoles !
Si on était ensemble ils pourraient plus semer le chaos,
Nous on croit pas en leur justice nous on croit en celle de Là-haut !
Mon frère, ne perds pas la foi toi qui n’y croit plus,
On a besoin de toi, ma sœur on a besoin d’toi Hé oh !!!!

[v. refrain]

Ca pue l’injustice et la tempête a commencé,
Avant même le combat, trop de frères ont renoncé !
Dis moi qu’est ce qu’on attend pour construire sans eux,
Que le soleil disparaisse ou que leurs armées soient des clones ?!
L'air du nucléaire, saccageant la création,
Processus établi de déshumanisation,
Esprit rempli de subliminal bombardement,
Les plus gros médias appartiennent aux usines d’armement !
Alors comprend dans quel monde nous vivons !
Le savoir est une arme à l’heure où ils brevettent le vivant !
La science et la recherche au service de la peur,
Car un virus c’est mieux qu’une guerre pour exterminer un peuple !
N’ayons pas peur, ayons confiance en nous même,
Même la vie est avec nous Oui la vie est avec nous !
Mon frère, ma sœur on est ensemble,
Si Oui on meurt ensemble, allez on a plus l’temps Hé oh !!!!

[v. refrain]

N’ayons pas peur car nous sommes le monde
Le système n’est rien sans nous
A nous de reprendre l’espace public
De récupérer nos rues
De reprendre en main nos quartiers
On nique pas le système en voulant le détruire
on nique le système en construisant sans lui
Alors construisons, reprenons nos vies en mains
car les leurs sont pleines de sang…
Echangeons, on a tous quelque chose à apporter à l’autre
Et donnons plus nos compétences qu’à Babylone
Donnez les à la résistance qui est en route
On fait tous partie de la solution
N’oublions pas qu’on est le monde
même s’ils ont le chiffre on est plus fort on a le nombre !
Un peuple uni ne sera jamais vaincu."

 

 

Repost 0
Published by francisco65 - dans Keny Arkana
commenter cet article
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 12:05

Ma petite chouchou! Keny! Elle sera souvent présente ici! "La rage" la chanson que j'écoute sans doute le plus!


"La rage car ce monde ne nous correspond pas, Nous nourrissent de faux rêves pour placer leur rempart La rage car ce monde ne nous correspond pas, Où Babylone s'engraisse pendant qu'on crève en bas !! "

Le clip (avec paroles incrustées):

Repost 0
Published by francisco65 - dans Keny Arkana
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 10:25


2012, légande Maya, naissance d'une nouvelle ère! un nouveau soleil! 2012, l'alternance en France?

"Terre à l'agonie, mal-être à l'honneur
folie, calomnie peu de coeur à la bonne heure
ignorance du bonheur, de la magie de la vie
choqué par l'horreur, formé à la survie
l'époque, le pire, une part des conséquences
le bien, le mal, aujourd'hui choisi ton camp
l'être humain s'est perdu trop centré sur l'avoir"



"Comprend entre les lignes
enfant du quinto sol
le soleil est en toi
fait briller ta lumière intèrieure
pour éclairer le chaos de leur monde
on est pas là par hasard
les pleïades nous désignent
lève ta tête, comprends entre les lignes
écoute ton coeur
désobeissance,
car la vérité est nous
car la solution est en nous
parceque la vie est en nous
parceque la vie est en nous"

 

Une vidéo de Keny en live :

 

Vidéo avec paroles incrustées :
Paroles intégrales :

Mon espèce s'égare, l'esprit qui surchauffe
les gens se détestent, la guerre des égos
XXIe siècle, cynisme et mépris
non respect de la Terre, folie plein les tripes
frontières, barricades, émeutes et matraques
cris et bains de sang, bombes qui éclatent
politique de la peur, science immorale
insurrection d'un peuple, marché des armes
Nouvel Ordre Mondial, fusion de terreur
l'homme, l'animal, le plus prédateur
le système pue la mort, assassin de la vie
a tué la mémoire pour mieux tuer l'avenir
des disquettes plein la tête, les sens nous trompent
3e oeil ouvert car le cerveau nous ment
l'être humain s'est perdu, a oublié sa force
a oublié la lune, le soleil et l'atome
inversion des pôles vers la haine se dirige
a perdu la raison pour une excuse qui divise
l'égoïsme en devise, époque misérable
haine collective contre rage viscérale
une lueur dans le cœur, une larme dans l’œil
une prière dans la tête, une vieille douleur
une vive rancœur, là où meurt le pardon
où même la voix prend peur, allez viens nous partons
des lois faites pour le peuple et les rois tyrannisent
confréries et business en haut de la pyramide
sa sponsorise le sang, entre chars et uzis
innocent dans un ciel aux couleurs des usines
un silence de deuil, une balle perdue
toute une famille en pleurs, un enfant abattu
des milices de l'état, des paramilitaires
des folies cérébrales, des peuples entiers à terre
bidonvilles de misère à l'entrée des palaces
liberté volée, synonyme de paperasse
humanité troquée contre une vie illusoire
entre stress du matin et angoisses du soir
des névroses plein la tête les nerfs rompus
caractérisent l'homme moderne, bien souvent corrompu
et quand la ville s'endort, arrive tant de fois
une mort silencieuse, un SDF dans le froid
prison de ciment, derrière les oeillères
le combat est si long, pour un peu de lumière
les famille se déchirent et les pères se font rares
les enfant ne rient plus, se bâtissent des remparts
les mères prennent sur elles, un jeune sur trois en taule
toute cette merde est réelle, donc on se battra encore
c'est la "malatripa" qui nous bouffe les tripes
une bouteille de vodka, quelques grammes de weed
certains ne reviennent pas, le serrage est violent
subutex injecté dans une flaque de sang
des enfants qui se battent, un coup de couteau en trop
ce n'est plus à la baraque que les mômes rentrent tôt
ils apprennent la ruse dans un verre de colère
formatage de la rue, formatage scolaire
c'est chacun sa disquette, quand les mondes se rencontrent
c'est le choc des cultures, voir la haine de la honte
les barrières sont là, dans nos têtes bien au chaud
les plus durs craquent vite, c'est la loi du roseau
non rien n'est rose ici, la grisaille demeure
dans les cœurs meurtris qui à petit feu meurent
ne pleure pas ma sœur car tu portes le monde
noble est ton cœur, crois en toi et remonte
n'écoute pas les bâtards qui voudraient te voir triste
même Terre-mère est malade, mais Terre-mère résiste
l'homme s'est construit son monde, apprenti créateur
qui a tout déréglé, sanguinaire prédateur
Babylone est bien grande mais n'est rien dans le fond
qu'une vulgaire mascarade au parfum d'illusion
maîtresse de nos esprits, crédules et naïfs
conditionnement massif, là où les nerfs sont à vifs
dans la marche et la rage, bastion des galériens
ensemble nous sommes le monde et le système n'est rien
prend conscience mon frère, reste près de ton cœur
méfie toi du système, assassin et menteur
éloigne toi de la haine qui nous saute tous au bras,
humanité humaine, seul l'Amour nous sauvera
écoute le silence quand ton âme est en paix
la lumière s'y trouve, la lumière est rentrée
vérité en nous même, fruit de la création
n'oublie pas ton histoire, n'oublie pas ta mission
dernière génération à pouvoir tout changer
la vie est avec nous n'ai pas peur du danger
alors levons nos voix, pour ne plus oublier
bout de poussière d'étoile, qu'attends-tu pour briller ?
tous frères et sœurs, reformons la chaîne
car nous ne sommes qu'un divisés dans la chair
retrouvons la joie, l'entraide qu'on s'élève
une lueur suffit à faire fondre les ténèbres
s'essoufle ce temps, une odeur de souffre
la fin se ressent, la bête envoûte la foule
les symboles s'inversent se confondent les obsèques
l'étoile qui fait tourner la roue se rapproche de notre ciel
terre à l'agonie, mal-être à l'honneur
folie, calomnie peu de cœur à la bonne heure
ignorance du bonheur, de la magie de la vie
choqué par l'horreur, formé a la survie
l'époque, le pire, une part des conséquences
le bien, le mal, aujourd'hui choisis ton camp
l'être humain s'est perdu trop centré sur l'avoir
les étoiles se concertent pour nous ramener sur la voie,
quadrillage ficelé, mais passe la lumière
ai confiance en la vie, en la force de tes rêves
tous un ange à l'épaule, présent si tu le cherches
quand le cœur ne fait qu'un, avec l'esprit et le geste
le grand jour se prépare, ne vois-tu pas les signes ?
la mort n'existe pas, c'est juste la fin des cycles
cette fin se dessine, l'humain se décime
espoir indigo, les pléiades nous désignent
lève ta tête et comprend, ressent la force en ton être
dépasse Babylone, élucide le mystère
rien ne se tire au sort, que le ciel te bénisse
enfant du quinto sol, comprends entre les lignes.

(parlé)
comprends entre les lignes
enfant du quinto sol
le soleil est en toi
fait briller ta lumière intérieure
pour éclairer le chaos de leur monde
on est pas là par hasard
les pléiades nous désignent
lèves ta tête, comprends entre les lignes
écoute ton cœur
désobéissance,
car la vérité est nous
car la solution est en nous
parce que la vie est en nous
parce que la vie est en nous

Repost 0
Published by francisco65 - dans Keny Arkana
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 10:14

Bienvenus à vous tous sur ce blog!

Je viens de quitter le parti socialiste ... marre des querelles de personnes, marre que tout le monde oublie nos principes! Pourtant une alternative est nécessaire et elle passera en partie par ce mouvement politique.
Que faire maintenant? Le système capitaliste et financier est en train de nous écraser et de détruire notre monde.  On se sent impuissant, désespéré, parfois déprimé devant l'ampleur de la tâche.
J'ai découvert Keny Arkana il y  a deux ans, un petit bout de femme à l'énergie folle et des textes auxquels j'ai adhéré tout de suite! Un album de lutte "désobéissance civile" m'a particulièrement marqué, et un titre a donné son nom à ce blog : le cinquième soleil. Pour en savoir un peu plus sur l'esprit de ce blog, il suffit découter ce morceau dans le deuxième article du blog (lien direct :  et si tout était encore possible pour 2012 ... Keny Arkana, cinquième soleil  ) !

Bonnes découvertes musicales et bonnes luttes à toutes et tous!

Francisco65

Repost 0
Published by francisco65 - dans Keny Arkana
commenter cet article

Catégories