Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le cinquième soleil ... c'est pour quand ? des chansons engagées pour la lutte ...
  • Le cinquième soleil ... c'est pour quand ? des chansons engagées pour la lutte ...
  • : L'alternance en 2012 : ratée pour le moment !! Et si une vraie alternance pouvait encore se construire sur les bases d'un nouveau monde? on peut rêver et lutter un peu pour ça, non? Des chansons engagées d'hier et d'aujourd'hui, des billets d'humeur peut être, des liens à consulter ... Ici pas de blabla mais du son! N'hésitez pas à me laisser vos propositions de titres et d'artistes!
  • Contact

Des chansons engagées ...

 

Des chansons engagées !

Un petit voyage dans l'univers des chansons dites engagées, des chansons d'hier et d'aujourd'hui, de tous les styles.

Des témoignages, des cris du coeur, des messages ...

Je ne suis pas forcément d'accord avec tout les textes évoqués ici mais il existe des milliers de blogs pour débattre sur des idées, j'espère juste qu'un jour quelqu'un passera ici et découvrira un auteur, un texte, et que sa vision des choses en sera un peu changée! Parce que les chansons sans être un art changent parfois une vie, font couler une larme, ou provoquent une émotion... et nous accompagnent lors de nos luttes ! 


Pour en savoir un peu plus sur l'esprit de ce blog, je vous invite à écouter ces deux textes de Keny Arkana (le cinquième soleil : et si tout était encore possible pour 2012 ... Keny Arkana, cinquième soleil  et la rage : Keny Arkana : La rage )

Bonnes luttes à vous et bon voyage dans ce blog!


Vous pouvez me retrouver sous facebook au profil suivant :


link

Recherche

28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 20:47


Dans la catégorie des grands classiques, "Antisocial" de Trust (extrait de l'album "Répression" en 1980)

Repost 0
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 11:13

Quand Oxmo Puccino réponds à Charles Aznavour ...

 "Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil"

A propos de l'immigration, et du soleil qui brille toujours plus fort ailleurs...

"Soleil du nord, soleil du nord
familles nombreuses avec qu'un seul salaire,
c'est voir la mer à 20 ans, 19 étés de galère.

L'hiver dure 3 saisons,
40 ans de crédit la belle maison,
chaque semaine grossit le jackpot,
les temps durcissent, les copains n'ont qu'une clope.
Coincés dans l'horrible jean entre l'avenir et nos origines,au fond ça va dans l'hexagone, on cherche les ficelles, tire sur la corde, on se passe des conseils.

Il me semble que la misère serait moins terrible au soleil."


et pour mémoire (et pour le plaisir aussi!) "emmenez moi" en live :

et vidéo live dans taratata :
Repost 0
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 21:54

"Ô vous patrons et financiers qui grimpez aux échelles,
Vous qui montez et démontez, encaissant à la pelle,
Vous gérez nos vies d’une main et on tient la truelle,
De l’autre vous misez en bourse et partez aux Seychelles,
Quand dans le pays résonne le courroux des précaires ;
Tous vos profits font écho à nos découverts bancaires,
Un sentiment de fatalité lié à la galère,
Vivement qu’un de ces quatre matins déboule,
Lo grand tramblament."







Repost 0
Published by francisco65 - dans Massilia sound system
commenter cet article
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 09:56

Jeudi 21 Janvier, un appel à la grève est lançé par le CGT, Sud et la FSU. A ceux qui se demandent pourquoi encore une grève, Grands Coprs Malade avait donné quelques explications ...

"Je crois que mon école elle est pauvre, on n’a pas de salle informatique
On n’a que la cour et le préau pour faire de la gymastique
A la télé j’ai vu que des classes faisaient du golf en EPS
Nous on a que des tapis et des cerceaux et la détresse de nos maitresses
-
Alors si tout s’joue à l’école, il est temps d’entendre le SOS
Ne laissons pas s’creuser l’fossé d’un enseignement à deux vitesses
Au milieu des tours y a trop de pions dans le jeu d’échec scolaire
Ne laissons pas nos rois devenir fou dans des défaites spectaculaires
-
L’enseignement en France va mal et personne peut nier la vérité
Les zones d’éducation prioritaires ne sont pas des priorités
Les classes sont surchargées pas comme la paye des profs minés
Et on supprime des effectifs dans des écoles déjà en apnées"


 


Grand Corps Malade - Education Nationale

 

"J’m'appelle Moussa, j’ai 10 ans, j’suis en CM2 à Epinay
Ville du 93 où j’ai grandi et où j’suis né
C’est pas d’ma faute à moi si j’ai moins de chance d’avoir le bac
C’est simplement parce que j’vis là, que mon avenir est un cul de sac."


Repost 0
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 21:11

Dans la série des grands classiques ... Bob Marley!

Plus de 25 ans qu'il est entré dans ma vie, il n'en sortira jamais comme quelques autres ...

"Get Up, Stand Up (Lèves-toi, Debout)
 
[Refrain]
Lèves-toi, debout lèves-toi pour tes droits
Lèves-toi, debout n'abandonne pas le combat
 
Prêtre ne me dit pas
Que le paradis est en dessous de la terre
Je sais que tu ne sais pas
Ce que vaut réellement la vie
C'est bien plus que de l'or
Une partie de l'histoire n'a jamais été racontée
Donc maintenant que tu vois la lumière
Tu te lèves pour tes droits
 
[Refrain]
 
La plupart des gens pensent
Que le Bon Dieu viendra du ciel
Qu'il éloignera tout
Et fera que tout le monde se sente bien
Mais si tu savais ce que vaut la vie
Tu chercherais les tiens sur la terre
Et maintenant que tu vois la lumière
Tu te lèves pour tes droits
 
[Refrain]
 
N'abandonne pas le combat
Nous en avons marre et sommes fatigués
De vos jeux de cons
Pour mourir et partir au paradis de Jésus
Nous savons et nous comprenons
Que le Dieu tout-puissant est un homme vivant
Tu peux berner certaines personnes parfois
Mais tu ne peux pas berner tout le monde
En même temps
Aussi maintenant que tu vois la lumière
Tu te bats pour tes droits
 
[Refrain]"


Repost 0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 12:13
Vendredi 15 Janvier 2010, à 20h, aura lieu à Tarbes, à la bourse du travail, une rencontre débat avec Gérard Filoche (inspecteur du travail) et Elizabeth Breunier (médecin du travail). Cette rencontre est organisée par le collectif de soutien aux 3 licenciés du Leclerc Méridien d'Ibos (65) (leur site :    link. ).


Petit rappel des faits (extrait du site du collectif de soutien) :

Le 19 mars dernier, journée de grèves et de manifestations nationales, une cinquantaine d’employés du Leclerc Méridien d’Ibos (65) – dont l’immense majorité de l’ Espace Culturel – se sont joints à la manifestation à Tarbes pour réclamer de meilleurs salaires … pour la première fois depuis 1976, dans une entreprise ou aucun syndicat n’est présent.

La banderole « salariés du Leclerc-Méridien les salaires les plus bas » détournait avec ironie le slogan d’Edouard Leclerc « les prix les plus bas ».

Ce trait d’humour n’a pas été du gôut de la direction qui n’a pas tardé à réagir en déclenchant une procédure de licenciements prétenduments économiques contre 3 salariés de la librairie (grévistes)… réponse d’une violence inouie à un mouvement de grève spontané.


L'occasion de réfléchir au droit de grève et de manifester... Et même si l'on s'interroge parfois en défilant sur l'utilité de la chose, cela reste nécessaire de lutter pour que ce droit reste intact. A nous de prolonger le défilé par d'autres actions!


Découvrons au passage une chanson sur ce thème et en même temps "La Parienne Libérée" (son site : link ).


"T'as rien trouvé d'plus innovant
Que de fumiger en défilant
FRANCH'MENT t'as pas une autre idée
Tu vas encore manifester?

Je me demande en l'écoutant
Si le rêve généralisé
S'obtient en additionnant
Les cauchemars particuliers"




Repost 0
Published by francisco65 - dans La parisienne libérée
commenter cet article
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 08:50

La détresse et l'espoir d'une révolution au bas de nos rues.

 

Paroles :

 

"Quand les rues se vident le soir
Moi je reste là sur mon bout de trottoir
Les gens rentrent se réchauffer
Moi je sais pas vraiment où je vais aller
Y'a bien cette fille là-bas qui rêve de moi
Mais je me sens pas vraiment bien
Pas envie qu'elle me touche avec ses mains
Mais quand les rues se vident le soir
Moi je reste là sur mon bout de trottoir
Et pour avoir l'air un peu moins con
Je me fais des petites chansons
Shala la, shala la...
Quand les rues se vident le soir
Moi je reste là sur mon bout de trottoir
À regarder le bleu qui devient noir,
Qui devient noir,
Et je sais que toi aussi là-bas
Comme moi dans tes yeux brille le même éclat
À quoi tu penses moi je sais pas
Mais moi je pense à toi
Et je me souviens surtout de tout de rien
Je me souviens surtout de toi
Et ça fait
Shala la, shala la, shala la la la..."

Paroles et Musique:Mano Solo/Jean-Louis Solans

 

 

 

 

Un montage vidéo sur un son "live" :
Hommage à Mano Solo :
Repost 0
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 21:58

Triste semaine chez les artistes! après la disparition de Lhasa de Sela, Mano Solo s'en est allé ailleurs ... Deux voix, deux personnages, ...

"Y a maldonne pour les hommes aux quatre coins de la terre
J'entends le glas qui sonne, fais tes prières
Y a du sang dans le caniveau, y a de la cervelle sur les murs
A la télé ça fait crado, ça fait longtemps que ça dure

Mais toi, dans ton paradis tout petit
Tu te prends la tête et tu t'ennuies.
Tu sais même pas quel goût ça a la vie, là-bas"




Repost 0
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 18:35

Une très belle chanson en occitan sur la liberté que je vous présente ici avec sa traduction.

Ne confondons pas "liberté" et "libéral". Le combat pour les libertés est infini et noble, même s'il doit s'insérer dans le cadre de règles communes. Le combat des libéraux est, avec leur complices capitalistes, d'écraser les plus démunis pour s'enrichir encore plus ... La preuve? combien de libéraux sont favorables à une augmentation des seuls impôts redistributifs de richesses  que sont l'impôt sur le revenu et l'impôt sur le bénéfice des sociétés?





Repost 0
Published by francisco65 - dans Divers
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 09:39

Le groupe américain fabricant des composants électroniques vient d'annoncer son plan de licenciement. Encore une très belle illustration des conséquences de la mondialisation à outranc et du capitalisme financier. Et de nouveau des gens, jeunes et moins jeunes qui vont en subir les conséquences! Ce n'est pas nouveau!

L'occasion de reécouter un titre de Trust "Le sauvage", qui dénonçait déjà en 1981 (album "Marche ou crève) les travers du système capitaliste qui écrase les travailleurs, les broie et les rejette comme des malpropres quand ils ne sont plus utiles.

« Putain de vie, putain de terre
Maudit soit le jour où j'ai vu l'enfer
C'était le sauvage c'était mon frère
Les gens le toisaient d'un drôle d'air
Trente ans de labeur avaient fait monter sa rancoeur
Trente ans de chaînes, chacun sa veine

Voyez le sauvage qui n'a plus d'âge
Il est vidé, lourdé, trop vieux
Sans dire un mot il encaissait… »

 




Repost 0

Catégories