Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le cinquième soleil ... c'est pour quand ? des chansons engagées pour la lutte ...
  • Le cinquième soleil ... c'est pour quand ? des chansons engagées pour la lutte ...
  • : L'alternance en 2012 : ratée pour le moment !! Et si une vraie alternance pouvait encore se construire sur les bases d'un nouveau monde? on peut rêver et lutter un peu pour ça, non? Des chansons engagées d'hier et d'aujourd'hui, des billets d'humeur peut être, des liens à consulter ... Ici pas de blabla mais du son! N'hésitez pas à me laisser vos propositions de titres et d'artistes!
  • Contact

Des chansons engagées ...

 

Des chansons engagées !

Un petit voyage dans l'univers des chansons dites engagées, des chansons d'hier et d'aujourd'hui, de tous les styles.

Des témoignages, des cris du coeur, des messages ...

Je ne suis pas forcément d'accord avec tout les textes évoqués ici mais il existe des milliers de blogs pour débattre sur des idées, j'espère juste qu'un jour quelqu'un passera ici et découvrira un auteur, un texte, et que sa vision des choses en sera un peu changée! Parce que les chansons sans être un art changent parfois une vie, font couler une larme, ou provoquent une émotion... et nous accompagnent lors de nos luttes ! 


Pour en savoir un peu plus sur l'esprit de ce blog, je vous invite à écouter ces deux textes de Keny Arkana (le cinquième soleil : et si tout était encore possible pour 2012 ... Keny Arkana, cinquième soleil  et la rage : Keny Arkana : La rage )

Bonnes luttes à vous et bon voyage dans ce blog!


Vous pouvez me retrouver sous facebook au profil suivant :


link

Recherche

25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 18:03

Un petit tout par le Québec à la rencontre des Cowboys fringants!

 

Un premier extrait "La manifestation" (album "Break syndical" 2002), un regard désabusé, amusé et amusant d'une manifestation ... On a tous un peu vécu ça je crois!

 

 

Sont arrivés en West Falia
En criant "S.O.S Gaïa"
Accoutrés comme des hippies
Avec les yeux rougis

Ch'veux longs et surplus d'armée
En bédaine et jouant du tam-tam
On se s'rait cru trente ans passés
Pendant la guerre du Viet-Nam

Il y avait tous les clichés
De l'époque des granolas
Des chemises en macramé
Aux filles poilues en d'sous des bras

V'nant en grande majorité
Du cégep du Vieux-Montréal
Tous là pour manifester
Contre les multinationales

Et la mince foule grelottait
En ce froid jeudi de printemps
Et aux étudiants qui foxaient
S'ajoutant quecq' passants

Des marxistes-léninistes
Des militants pour le pot
Et une couple d'écologistes
Ont investi le spot

On écoutait l'vieux cinglé
Qui se prenait pour Castro
Avec son képi d'officier
Et son couteau de Rambo

Mais on a vite constaté
Qu'il lui manquait un bardeau
Quand il nous a proposé
De faire un concours de limbo

À la manifestation!
On rêvait d'révolution
Se g'lant l'cul avec une poignée de comparses
Sous la pluie froide du mois de mars...

Su'l boulevard René-Lévesque
Y'ont envoyé l'anti-émeute
Et des policiers sur leurs bikes
Pour contrôler la meute

Ça s'déroulait pacifiquement
Sans trop écorcher le système
Et on scandait des beaux slogans
Contre les O.G.M.

Quand soudain sont débarqués
Des types un peu extrêmistes
Suits de ninja et cagoulés
Se proclamant activistes

Comme des p'tits Che Guevara
Y'ont "pitché" deux trois pétards
Les "boeufs" sont rentrés dans l'tas
Pis j'te jure qu'y ont pas veillé tard...

À la manifestation!
On rêvait d'révolution
Se g'lant l'cul avec une poignée de comparses
Sous la pluie froide du mois de mars...

Mais là ça a dégénéré
Car en guise de protestation
Les beatniks se sont déshabillés
Pour faire un danse-O-thon

Les policiers en beau fusil
Ont sorti menottes et matraques
Et ont tapoché les hippies
À grands coups de jarnac

Pendant qu'les écologistes
Pleuraient devant tant de sévices
En implorant Jésus le Christ
De stopper l'injustice

On entendait les chiens japper
À travers le bruit des sirènes
Ben étouffé par la fumée
Des gaz lacrymogènes

Au même moment la gang de peaces
Qui dansait à poil sous la pluie
Faisait comme un remake de Grease
En version hilbilly

Mais quand le ciel s'est déchainé
Y s'est mis a tomber des clous
Tous ont pris leurs jambes à leurs cous
Et ce fut terminé

Faque on est rentrés déçus
Tout mouillés et abattus
En croisant les écolos
Dans le portique d'un McDo

J'en suis v'nu à' conclusion
Que ça va prendre ben du soleil
Sinon c'est pas d'main la veille
Qu'on va faire la révolution

À la manifestation!
C'est vrai qu'on a rien changé
On a causé un bouchon d'circulation
Ça fait toujours ben ça d'gagné...

 

 




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Catégories